23 septembre 2016

Visite à la maison de thés Les Jardins de Gaïa

C'est enfin les vacances pour deux semaines. Et pour cette première semaine, ce fut un court séjour en Alsace, au Hohwald plus précisément. C'est de la très haute montagne, ... oui, avec ses 615 m d'altitude.

Avant quelques visites en Allemagne, au Mont Saint Odile, à Colmar, Obernai, ou encore Saverne, Isaure du blog Thévangéliste a réussi à nous obtenir une visite de la maison de thé Les Jardins de Gaïa à Wittisheim.

L'usine Les Jardins de Gaïa se trouve en bordure de Wittisheim. Après un cours tour du village, où presque tout était fermé (commerces, boulangeries, ...), c'est l'arrivée sur un site joliment aménagé dans une inspiration japonaise très reposante avec des jardins. Une salle de dégustation et une boutique sont ouvertes au public.

Entrée des Jardins de Gaïa à Wittisheim
Entrée des Jardins de Gaïa à Wittisheim
Second jardin aux Jardins de Gaïa à Wittisheim
Point d'eau aux Jardins de Gaïa avec des poissons, mais j'ai oublié de prendre en photo la cascade

La visite s'est décomposée en trois étapes. Une visite de la partie logistique, de l'usine, puis une dégustation. Le site regroupe 70 salariés et a été inauguré en 2004, soit 10 ans après la création de la marque par sa fondatrice et actuelle présidente, Arlette Rohmer. L'idée était de proposer une variété de thés biologiques et équitables en commençant avec une coopérative sri lankaise. Et dernièrement, la maison alsacienne s'est engagé dans la culture biodynamique avec les producteurs et a obtenu le label WFTO (World Fairtrade Organization), plus restrictif que Max Havelaar. L'entreprise a tutoyé les 10 millions € en 2015 et propose plus de 500 thés et infusions avec 300 tonnes vendues.

Petit salon japonais aux Jardins de Gaïa à Wittisheim

Petit salon japonais aux Jardins de Gaïa à Wittisheim
Je n'ai pris aucune photo des entrepôts, ni de l'usine, car je préfère laisser votre imaginaire travailler, mais Isaure oui, donc je vous invite à aller sur son article si cette partie vous intéresse.
Nous avons vu l'entrepôt attenant à l'usine avec le directeur de la production, sachant qu'il en existe un autre plus grand, non loin, pour faire face à la hausse de la production. Tout y est sur des rayonnages en hauteur, façon entrepôt Ikea et disposé en fonction des intensités de rotation.
Nous avons continué dans l'usine avec le chef aromaticien. Ce qui m'a frappé est que l'automatisation n'est pas omniprésente. Une grande partie des process est faite à la main (ex: emballage sur le site ou en ESAT, ...).
Ensuite, ce fut la dégustation sous l'égide de la directrice marketing avec pas moins de 5 thés (Spring Needle, Gui Fei Concubine, Holi Beauty, Gyokuro A l'ombre du phoénix et Silver matcha).
Je vous ferai une revue pour chacun des thés cités sous peu.

Dégustations aux Jardins de Gaïa à Wittisheim

Spring Needle et Gui Fei Concubine Jardins de Gaïa

Silver Needle Jardins de Gaïa

Silver Needle Jardin de Gaïa

Holi Beauty Jardins de Gaïa

Gyokuro A l'ombre du phénix Jardins de Gaïa

Dégustations aux Jardins de Gaïa à Wittisheim

Silver Matcha Jardins de Gaïa à Wittisheim

Je tiens à remercier Isaure, sans qui cela ne serait pas arrivé, et les équipes des Jardins de Gaïa qui nous ont reçus.

Quelques thés nous ont été très gentiment offerts en fonction de nos réactions lors de la dégustation: pour ma part Shincha Yume 2016 de Keiko, Yin Ya Cha, Le secret des muses, Masala Tchaï, Bollywood Flush, et Douce humanité.
J'ai par ailleurs acheté deux oolong vietnamiens (Trà To Quy Wu Long et et Trà Kim Tuyên), ainsi que deux thés verts coréens (Genmaicha sud coréen et Seogwang Sencha Spring).

6 commentaires:

  1. tu m'as coiffée au poteau :D mais je vais faire au moins 4 articles pour ne pas en faire un trop long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pensais que tu aurais été plus prompte ... presque déçu ;) Hâte de te lire

      Supprimer
  2. C'est malin de passer ses vacances près de Wittisheim ! Moi j'ai prévu un week end dans le Haut-Rhin fin novembre et donc je ne suis pas certain de trouver le temps d'aller voir les Jardins de Gaïa...

    En tout cas, merci de nous faire partager ce beau moment, ça donne encore plus envie d'y aller !

    Tu as bien fait de choisir le Tra To Quy vietnamien, il est fait avec le cultivar du Tie Guan Yin et je l'avais adoré

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les deux oolong vietnamiens m'ont fait de l'œil

      Supprimer
  3. Quelle chance d'avoir pu visiter et déguster!
    toujours fidèle ax thés vietnamiens
    amitiés
    virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Virginie. Oui j'ai hâte de les tester ;)

      Supprimer

Laisser un commentaire