27 novembre 2016

Test: Thé des concubines (Le Palais des thés)

Voici le test d'un thé aromatisé du Palais des thés avec son Thé des concubines.

Présentation:
Ce thé fait partie des classiques classiques aromatisés du Palais des thés. Il se présente comme un thé aromatisé, sur la base d'un blend de thés vert et noir. Vous sentez ma méfiance déjà. Le seul blend que je trouve logique et intéressant est thé vert et blanc comme leurs critères d'infusion sont proches. La maison parisienne annonce une aromatisation portant sur les fleurs, la vanille, la cerise et la mangue. Un mélange audacieux.
Je remercie Isaure de Thévangéliste pour son échantillon, vous pouvez lire son test ici.

Le Palais des thés Thé des concubines

Apparence:
Dans la boite: très petits segments de feuilles noires, segments moyens de feuilles vertes en plus petit nombre, pétales des fleurs (rose et une autre jaune)
Dans la tasse: ambré profond
Odeur: fruit exotique et vanille

Le Palais des thés Thé des concubines

Mon avis:
Ce thé est comme la plupart des blends, de surcroît aromatisés, très désarçonnant; En sélectionnant un thé vert et un thé noir qui par essence n'ont pas les mêmes températures d'infusion, PDT a choisi d'en sacrifier un.
Au lieu des 95°c préconisés, j'ai donc décidé de le faire aux alentours des 88°c afin de ne pas carboniser les feuilles vertes, mais sans pour autant rendre les feuilles noires trop fadasses.
Le résultat est comme je le présentais brouillon, mais étrangement pas désagréable.
Je ne retrouve pas les sensations annoncées. Il y a un aspect éthéré de fleur (rose et quelque chose d'autre), mais les saveurs dominantes sont la vanille et un fruit exotique, qui apportent une touche sucrée très ronde. Quant au thé en lui même, on le retrouve avec ce choix, il n'est pas dominant, mais le compromis de la température le rend acceptable.
La longueur en bouche est faible.

En résumé:
Composition: Blend de thés vert et noir (Chine)
Prix: 8,00€/100gr (80,00€/kg)
Température: 85-88°c
Temps: 3-4 min 
Signe particulier: relativement brouillon mais agréable
Note: 12/20

20 novembre 2016

Test: Teesta FTGFOP1 FF (Les Jardins de Gaïa)

Suite de la série Les Jardins de Gaïa avec le Teesta FTGFOP1 FF.

Présentation:
Voici un thé offert en échantillon en sortant de la visite aux Jardins de Gaïa à Wittisheim.
Il s'agit d'un Darjeeling primeur comme le prouve son aspect. Alors que c'est un thé noir, sa couleur est très verte. Il provient du jardin Teesta qui se situe en bordure du fleuve éponyme, à une altitude comprise entre 1500 et 1700m.
Ce thé est certifié biologique, comme tous les thés de la maison alsacienne.

Les Jardins de Gaïa Teesta FTGFOP1 FF

Apparence:
Dans la boite: segments de feuilles vert foncé qui deviennent kaki clair après infusion 
Dans la tasse: jaune lumineux
Odeur: florale, boisée, noix, muscatée

Les Jardins de Gaïa Teesta FTGFOP1 FF

Mon avis:
Les Jardins de Gaïa présente ce thé comme: "Issue d’une région mythique, sur les très hauts plateaux de l’Himalaya, cette première récolte produite par des fermiers sur de petites parcelles individuelles est d’une qualité extraordinaire. Sa liqueur dorée et moelleuse se décline comme un dessert aux arômes de compote d’abricot et de fruits rouges, relevés par des notes légèrement acidulées de feuilles de cassis. Un délice".
Mon problème n'est toujours pas résolu, bien que je me soigne. En effet, alors que les Darjeeling sont pour beaucoup le Saint Graal du thé noir, je ne les trouve pas renversants, préférant leurs homologues chinois ou taïwanais.
Tout d'abord, je ne retrouve pas les saveurs évoquées par les Jardins de Gaïa. Point d'aspect abricoté ou de fruits rouges. Ce sont plutôt des notes boisées, de noix et de muscat qui font connaissance avec le palais. Il se révèle très doux et complexe.
La longueur en bouche est bonne sur le boisé.
Les Jardins de Gaïa préconise une infusion à 85°c pendant 3 minutes, je pousse à 90°c.

Les Jardins de Gaïa Teesta FTGFOP1 FF

En résumé:
Composition: Thé noir (Jardin Teesta, Darjeeling, Inde)
Prix: 19,50€/80gr soit  243,75€/kg
Température: 90°c
Temps: 3-4 minutes
Signe particulier:
Note: 15/20

19 novembre 2016

Test: Gui Fei 2016 (Gongfucha.fr)

Premier test d'un thé du site internet Gongfucha.fr avec son Gui Fei 2016.

Présentation:
Il s'agit d'un oolong de type Gui Fei. Ce thé est cultivé au centre ouest de Taïwan, dans le Comté de Chayi, récolté au printemps 2016 et est issu du cultivar Qingxin. Il est annoncé que suite au tremblement de terre de 2000 qui a secoué le pays, les parcelles furent laissées à l'abandon quelques temps. Les fameux leaf hoppers, petits criquets qui mordent la feuille, laissant une salive qui adoucie le goût du thé, y ont proliféré au plus grand bonheur de ma bienfaitrice.
Un excellent point à noter, il est proposé dans un traditionnel format 100 gr, mais aussi 50 gr et surtout 7 gr.
Isaure de Thévangéliste m'a donné la fin de l'échantillon qui lui a été envoyé par le fondateur de Gongfucha, et dont vous pouvez lire le test ici.

Apparence:
Dans la boite: feuilles entières vert foncé roulées en billes 
Dans la tasse: jaune orangé très clair et limpide
Odeur: florale

Gongfucha.fr Gui Fei 2016

Mon avis:
Ce Gui Fei se révèle plus convaincant que celui testé récemment en provenance des Jardins de Gaïa. Il est à noté que celui de Gongfucha est plus vert, moins oxydé. De fait, aucune note pyrogénée ne se fait présente. Il développe des saveurs douces, principalement florales. Malheureusement j'ai toujours un mal fou à définir ce type de saveurs. En milieu de dégustation, une très légère pointe sensation boisée point. Le final marque le retour du floral associé à une douceur enveloppante sucrée. La longueur en bouche est bonne, mais pas exceptionnelle.
Gongfuchar.fr une infusion à 95°c pendant 4 minutes.

En résumé:
Composition: Thé oolong Gui Fei (Comté de Chayi, Taïwan)
Prix: 25,00€/100gr (250,00€/kg)
Température: 95°c
Temps: 5 minutes
Signe particulier:
Note: 15/20

18 novembre 2016

Test: Trà To Quy Wu Long (Les Jardins de Gaïa)

Suite de la série Les Jardins de Gaïa avec Trà To Quy Wu Long.

Présentation:
Voici un thé acheté en sortant de la visite aux Jardins de Gaïa à Wittisheim. Je suis un peu embêté car à l'inverse de son frère de plantation testé précédemment, le Trà Kim Tuyên, il n'existe pas sur le site internet. Soit il s'agit d'une erreur car le Kim Tuyên apparaît deux fois, soit il fait partie des références disponibles uniquement dans la boutique du siège. Donc très peu d'informations sont disponibles.
Ce thé est certifié biologique, comme tous les thés de la maison alsacienne.


Les Jardins de Gaïa Trà To Quy Wu Long
Apparence:
Dans la boite: très grandes feuilles entières roulées vert très foncé qui s'éclaircit et se déplie à l'infusion 
Dans la tasse: jaune lumineux
Odeur: végétale, beurrée

Les Jardins de Gaïa Trà To Quy Wu Long

Mon avis:
Les Jardins de Gaïa présente sur le sachet ce thé comme: "Originaire de la même variété de théier que le célèbre Tie Guan Yin, ce wulong est prometteur! Sa faible fermentation donne un thé floral, rond et gras en bouche, au bouquet frais et végétal, relayé par des notes de fruits jaunes, Au nez, cette belle création à la tasse jaune claire libère des notes de noix de coco. Se déguste à toute heure".
D'aspect ce thé ressemble furieusement au Kim Tuyên, j'ai donc peur de me retrouver avec le même thé. Mais l'odeur légèrement différente, et surtout la saveur me rassure.
Dans la tasse, l'attaque se fait sur des notes florales que je ne peux pas vraiment définir, car c'est un registre que je ne maîtrise pas du tout. Ensuite, ce sont des saveurs boisées très fines qui se dégagent. Elle est associée à une belle douceur sucrée, faisant penser à de la réglisse. Le final marque l'arrivée d'un profil minéral très intéressant.
Là encore ce thé vietnamien se révèle moins profond que ses homologues taïwanais et plus sec. Mais il constitue une bonne surprise pour une culture naissante.
Sa longueur en revanche est bonne, cependant il faut veiller à ne pas le surinfuser car étrangement, il devient vite âpre, ce qui est plutôt rare sur ce type de thé. Cela provient probablement de son sol vietnamien.
Les Jardins de Gaïa préconise une infusion à 95°c pendant 4 minutes.

Les Jardins de Gaïa Trà To Quy Wu Long

En résumé:
Composition: Thé oolong bio peu oxydé (Lam Dong, Vietnam)
Prix: ne m'en souviens plus
Température: 95°c
Temps: 4-5 minutes
Signe particulier: doux, attention au temps d'infusion
Note: 14/20

13 novembre 2016

Test: Trà Kim Tuyên (Les Jardins de Gaïa)

Suite de la série Les Jardins de Gaïa avec Trà Kim Tuyên.

Présentation:
Voici un thé acheté en sortant de la visite aux Jardins de Gaïa à Wittisheim.
Ce thé est certifié biologique, comme tous les thés de la maison alsacienne.

Les Jardins de Gaïa Trà Kim Tuyên

Apparence:
Dans la boite: très grandes feuilles entières roulées vert très foncé qui s'éclaircit et se déplie à l'infusion 
Dans la tasse: jaune lumineux
Odeur: végétale, lichen, beurrée pyrogénée, et étrangement poissonneuse (cabillaud au court bouillon)

Les Jardins de Gaïa Trà Kim Tuyên 1ère infusion

Les Jardins de Gaïa Trà Kim Tuyên 2ème infusion

Mon avis:
Les Jardins de Gaïa présente ce thé comme: "Sa tasse brillante, fraîche et fruitée couleur anis, rappelle les wu long de Taïwan. Son bouquet aromatique est dominé par des notes d’abricot et soutenu par de légères pointes de mangue et de fruits exotiques.". Je suis circonspect car ce n'est pas du tout le sentiment qui se dégage.
En effet, ce thé me fait penser à un Dong Ding, mais avec un côté beurré moins présent. Il développe des saveurs végétales et légèrement pyrogénées, mais point de fruits exotiques. Tout au plus, une fugace impression abricotée est à noter.
Un léger profil floral se fait présent en milieu de dégustation, supporté par le fin goût beurrée et un pointe pyrogénée. Il se révèle moins profond qu'un Dong Ding taïwanais, et plus sec. Ce qui est assez logique, quand on boit des thés vienamiens verts ou noirs. Il constitue donc une bonne surprise pour une culture naissante.
Sa longueur en revanche est moyenne.
Les Jardins de Gaïa préconise une infusion à 95°c pendant 4 minutes.

Les Jardins de Gaïa Trà Kim Tuyên

En résumé:
Composition: Thé oolong bio peu oxydé (Lam Dong, Vietnam)
Prix: 11,00€/100gr (110,00€/kg)
Température: 95°c
Temps: 4-5 minutes
Signe particulier: doux, léger manque de profondeur
Note: 15/20

12 novembre 2016

Test: Puit du dragon (Le Théier collection)

Troisième test de la maison Le Théier Collection avec Puit du dragon.

Présentation:
Sous ce nom ce cache un Long Jing, dont la traduction en français donne ce patronyme. Ce thé a été acheté à la boutique de la marque à Colmar, lors mon séjour en Alsace. La maison de thé alsacienne est avare en renseignement sur son site. Par contre, j'ai choisi la version boite car elle bien construite.
Ce thé marque aussi l'inauguration de la théière en céramique de l'allemande Suzanne Lukacz-Ringer, achetée lors des Journées de la céramique à Saint Sulpice, en juillet.

Le Théier collection Puit du dragon

Apparence:
Dans la boite: feuilles entières pliées et en grands segments 
Dans la tasse: jaune vert clairet
Odeur: herbeuse, asperge cuite, noisette, pyrogénée

Le théier collection Puit du dragon

Mon avis:
Malgré les appréhensions d'Isaure, ce Long Jing est honorable. Etrangement, je le trouve très proche que ce soit en aspect (vert clair mat), goût au Long Jing d'entrée de gamme du Palais des thés, mais qui est vendu ici bien plus cher. En saveur, ce thé développe des notes d'herbe, d'asperge et de noisette. La longueur en bouche est bonne. Rien d'inoubliable, plutôt correct, malgré un prix un peu trop élevé.
Le Théier Collection préconise 70-80°c pendant 1 min 30 à 3 minutes. Je conseille 75°c pendant 3 minutes

Le Théier collection Puit du dragon

En résumé:
Composition: Thé vert Long Jing (Hangzhou, Zhejiang, Chine)
Prix: 10,90€/60gr (215,00€/kg en prix doypack)
Température: 75°c
Temps: 2-3 minutes
Signe particulier: bon, mais un peu cher
Note: 13/20

11 novembre 2016

Test: Panyong nid doré ref 11600 (Le Parti du thé)

Troisième test de la maison Le parti du thé avec son Panyong nid doré.

Présentation:
Cette revue est écrite afin de calmer la colère de ma bienfaitrice, Isaure de Thévangéliste, car cela fait de nombreux mois qu'elle m'en a envoyé un échantillon, qui dormait dans une de mes boites. Espérons que cela fonctionnera. Vous pouvez d'ailleurs lire son avis ici.
La maison parisienne ne donne pas beaucoup d'informations et ce spécimen n'échappe malheureusement pas à la règle. Tout juste connait on les paramètres d'infusion et l'origine chinoise, mais pas la province. Il est certifié biologique tout de même.

Le Parti du thé Panyong nid doré

Apparence:
Dans la boite: segments de feuilles noires et quelques bourgeons
Dans la tasse: orange ambré profond, limite marron
Odeur: cacao et boisée

Le Parti du thé Panyong nid doré

Mon avis:
Tout d'abord, je suis échaudé par le prix, 21€ les 100gr. Mais l'odeur de l'infusion envole ces craintes, avec des effluves rassurantes de cacao. Le Parti du thé annonce des notes de rose, litchi, poire et chocolat. De mon côté, les sensations sont plus diffuses. Il y a tout d'abord une dominante sur les notes boisées et chocolatées. Ensuite, des aspects floraux et de fruits sont présents, bien que ténus et que je n'arrive pas à déterminer. La longueur en bouche est très bonne sur le cacao, le boisé et le fruité indéterminé. En définitive, un très bon thé, bien équilibré, plutôt complexe.
Le parti du thé conseille 95°c pendant 5 min.

En résumé:
Composition: Thé noir (inconnue, Chine)
Prix: 10,50€/50gr (210,00€/kg)
Température: 95°c
Temps: 4-5 minutes
Signe particulier: belle longueur
Note: 16/20

6 novembre 2016

Test: Seogwang Sencha Spring (Les Jardins de Gaïa)

Suite de la série Les Jardins de Gaïa avec Seogwang Sencha Spring.

Présentation:
Voici un thé acheté en sortant de la visite aux Jardins de Gaïa à Wittisheim. Je ne pouvais pas résister, étant amateur des thés coréens. Il est issu d'une première récolte de printemps et est produit selon la méthode japonaise, à la vapeur. Comme beaucoup de thés du pays du matin dédiés à l'exportation, il provient de l'Ile de Jejudo, située au Sud de la péninsule.
L'ensemble du mélange est certifié biologique, comme tous les thés de la maison alsacienne.

Les Jardins de Gaïa Seogwang Sencha Spring

Apparence:
Dans la boite: feuilles entières pliées vert "Jaguar" 
Dans la tasse: jaune lumineux, un peu fluo (façon japonaise)
Odeur: asperge, marine

Les Jardins de Gaïa Seogwang Sencha Spring

Mon avis:
Auparavant, j'ai testé le Seogwang Spring Special. Il en très proche, avec des saveurs mêlant côté végétal et marin. Les différences résident dans le fait qu'il développe des notes moins épinardées et plus marines. L'attaque est plutôt végétale, avec des touches herbeuses et d'asperge. Ensuite, c'est le profil marin qui apparaît avec des pointes iodées, mais il fait moins penser à la chair de poisson que les sencha nippons. Le final se fait sur les notes marines, avec une bonne longueur.
Les Jardins de Gaïa préconise une infusion à 80-85°c pendant 3-4 minutes. Je préfère le faire à 80°c pendant 3 min.

Les Jardins de Gaïa Seogwang Sencha Spring

En résumé:
Composition: Thé vert bio (Jejudo, Corée du Sud)
Prix: 14,00€/100gr (140,00€/kg)
Température: 75-80°c
Temps: 3 minutes
Signe particulier: côté japonais mais en moins poissonneux, belle douceur
Note: 16/20

1 novembre 2016

Test: Genmaicha sud-coréen (Les Jardins de Gaïa)

Suite de la série Les Jardins de Gaïa avec Genmaicha sud-coréen.

Présentation:
Voici un thé acheté en sortant de la visite aux Jardins de Gaïa à Wittisheim. Je ne pouvais pas résister à un thé coréen, d'autant que c'est un genmaicha. C'est la première fois, que j'en vois un de cette origine. En plus du riz brun, il incorpore du matcha. Comme beaucoup de thés du pays du matin dédiés à l'exportation, il provient de l'Ile de Jejudo, située au Sud de la péninsule.
L'ensemble du mélange est certifié biologique, comme tous les thés de la maison alsacienne.

Les Jardins de Gaïa Genmaicha sud coréen

Apparence:
Dans la boite: feuilles entières roulées en spirales verte mat, poudre de thé (matcha), grains de riz 
Dans la tasse: jaune lumineux
Odeur: végétale, marine et pyrogénée

Les Jardins de Gaïa Genmaicha sud coréen

Les Jardins de Gaïa Genmaicha sud coréen
Mon avis:
Ce mélange est bon, il développe les saveurs caractéristique des thés coréens, à mi chemin entre ses homologues chinois et japonais.  Ainsi, l'attaque se fait sur des tonalités végétales d'herbe fraîche. Puis se sont des saveurs pyrogénées et de riz qui prennent la relève. Le final fait la part belle à l'aspect japonisant, avec des notes marines et de poisson. Il se caractérise par une belle douceur.
La longueur en bouche est plutôt bonne, sur une note poissonneuse.
Les Jardins de Gaïa préconise une infusion à 85°c pendant 2-3 minutes. Je préfère le faire à 80°c, étonnement à 75°c, il se révèle un peu fade.

Les Jardins de Gaïa Genmaicha sud coréen

En résumé:
Composition: Thé vert bio (Jejudo, Corée du Sud), matcha bio et riz brun
Prix: 12,00€/100gr (120,00€/kg)
Température: 85°c
Temps: 2-3 minutes
Signe particulier: genmaicha très doux
Note: 15/20

30 octobre 2016

Test: Thé de mélanges Anne-Sophie Pic Genmaicha Geranium Rosat (Jugetsudo)


Présentation:
Malheureusement, la marque nippo-française ne fournit aucun détail quant à la composition de ce mélange. Visuellement, il s'agit d'un thé vert de type sencha auquel est adjoint du matcha et du riz grillé. Comme son nom l'indique, une aromatisation géranium est également présente. C'est donc une variation originale du genmaicha. Il a été développé en accord avec la chef étoilée Anne-Sophie Pic.
Je remercie Isaure de Thévangéliste pour m'avoir donné un échantillon de son thé.

Jugetsudo Thé de mélanges Anne-Sophie Pic Genmaicha Géranium Rosat

Apparence:
Dans la boite: petits segments de feuilles de thé vert, poudre de matcha, grains de riz grillé
Dans la tasse: vert très fluo et trouble 
Odeur: marine (algues, poisson, iode) et geranium 

Jugetsudo Thé de mélanges Anne-Sophie Pic Genmaicha Geranium Rosat

Mon avis:
Ce mélange est pour le moins surprenant. Ainsi, associé à un très bon genmaicha (qualité du sencha et du matcha utilisés), l'aromatisation geranium apporte quelque chose jusqu'alors inconnu. Le résultat est très agréable, les dosage sont maîtrises.
Il se dégage donc de cette préparation des notes marines et iodées typiques des bons sencha japonais en attaque, suivi de notes de riz grillé et de céréales. La note de géranium vient ensuite.
La longueur en bouche est très bonne et se fait majoritairement sur le riz grillé.
Jugetsudo ne préconise aucun paramètre d'infusion. J'ai donc choisi 70°c pendant 1 min.

Jugetsudo Thé de mélanges Anne-Sophie Pic Genmaich Geranium Rosat

En résumé:
Composition: Thé vert sencha (Japon), aromatisation géranium
Prix: 16,00€/50gr en sachet scellé (320,00€/kg)
Température: 70°c
Temps: 1 min 30 sec
Signe particulier: original 
Note: 15/20