18 mars 2017

Test: He Feng Xiang Ming (Maison des trois thés)

En vadrouille dimanche dernier, je suis passé à la Maison des trois thés. J'y ai dégusté un très bon thé jaune Huo Shan Huang Ya, préparé par mes soins en gaiwan. En sortant, j'ai eu envie de me prendre un thé mais dans des tarifs raisonnables, après cette dégustation excellente, mais onéreuse. J'ai donc pris un mystérieux He Feng Xiang Ming.

Maison des trois thés He Feng Xiang Ming

Présentation:
Malheureusement, je n'ai quasiment aucune information sur ce thé, hormis qu'il s'agit d'un thé vert en provenance de la province chinoise du Guangdong et les préconisations d'infusion. C'est la première fois que je bois un thé vert du Guangdong, réputée pour ces Dan Cong.
Il s'agit probablement du thé de la maison le plus abordable .

Maison des trois thés He Feng Xiang Ming

Apparence:
Dans la boite: feuilles trosadées plutôt petites
Dans la tasse: vert jaune, limpide et brillant
Odeur: végétale (asperge, herbe),

Maison des trois thés He Feng Xiang Ming

Mon avis:
Ce thé vert me donne un peu de fil à retordre. Bien que ce ne soit pas un grand cru, je le trouve intéressant réussi. Il est doux et plutôt délicat, mais sans grande complexité.
En effet, il développe des saveurs classiques de thés verts chinois. Ceci se traduit par des notes herbeuses, de légumes (artichaut, asperge, ...), de châtaigne, ... Mais il y ajoute un léger profil marin (iodé), à la façon d'un thé japonais, mais en beaucoup moins marqué. J'en déduis qu'il doit être produit non loin de la mer.
La longueur en bouche est moyenne.
Maison des trois thés préconise une infusion à 70°c pendant 3 à 5 min en méthode occidentale. Bien qu'il soit doux aux premiers abords, il faut veiller à ne pas le surinfuser.

Composition: Thé vert He Feng Xiang Ming (Guangdong, Chine)
Prix: 12,00€/100gr
Température: 70°c
Temps:  4 minutes
Signe particulier: plutôt délicat
Note: 14/20

12 mars 2017

Test: Thé blanc rose lotus lychee (Hédiard)

Troisième test d'un thé de l'épicerie fine Hédiard avec Thé blanc rose lotus lychee.

Présentation:
Il s'agit d'un mélange sur base de thé blanc de Chine, aromatisé à la rose, au litchi et au lotus. Malheureusement ce thé n'existe plus, je me demande même s'il ne s'agissait pas d'un thé éphémère. Ainsi, je n'ai presque aucune information sur ce thé.
Je suppose que ce thé est produit par Dammann car il ressemble beaucoup à Bali blanc en visuel et en recette, et que la vénérable maison produit pour beaucoup de vendeurs.
Je remercie Titours qui m'avait donné un échantillon de ce thé il y a maintenant assez longtemps.

Hédiard Thé blanc rose lotus lychee

Apparence:
Dans la boite: feuilles de thé blanc apparemment de majoritairement de type Bai Mu Dan et un peu de Yin Zhen, pétales de rose
Dans la tasse: jaune doré
Odeur: litchi et lotus

Hédiard Thé blanc rose lotus lychee

Mon avis:
Ce thé est ce que j'appellerai un thé à potentiel moyen. En effet, l'idée de mélanger le thé blanc avec ces arômes est plutôt prometteuse. Les saveurs quoique légèrement chimiques sont plutôt réussies, on retrouve les goûts annoncés en titre, avec aux premiers rôles le litchi et le lotus. Mais cette aromatisation est bien trop prononcée, elle étouffe la base de thé blanc, qui pourtant d'aspect semble très correct. Elle se compose de thé blanc Bai Mu Dan, avec quelques (trop) rares bourgeons de type Yin Zhen. La base est donc trop discrète.
Il s'en dégage donc un sentiment d'inachevé, sans pour autant aboutir sur un mauvais thé. 
Je n'ai pas trouvé de préconisations par Hédiard, donc j'ai choisi 70°c pendant 4 minutes comme il est aromatisé.

En résumé:
Composition: Thé blanc Bai Mu Dan et Yin Zhen (Chine), arômes (lotus, litchi) pétales de rose
Prix: N'existe plus
Température: 70°c
Temps: 4 minutes
Signe particulier: aromatisation trop prononcée
Note: 11/20

11 mars 2017

Test: TuoCha de Pu Er Sheng cru 2006 (Thé Calin)

Retour sur les Pu Erh avec TuoCha de Pu Er Sheng cru 2006 de la maison chnois Thé Calin.

Présentation:
J'ai ce thé depuis plus d'un an, mais c'est un Pu Erh, donc pas de souci. Il s'agit plus précisément d'un Tuo Cha de Pu Erh Sheng datant de 2006. Il provient du Lincang,dans le Yunnan et est issu de théiers Da Ye . N'existant plus sur le site internet, je n'ai malheureusement pas plus d'informations.
Je remercie Isaure de Thévangeliste de m'avoir envoyé un échantillon, mais qui ne l'a pas encore testé. 

Thé Câlin TuoCha de Pu Er Sheng cru 2006

Apparence:
Dans la boite: feuilles noirs comprésses avec quelques bourgeons, devenant vertes et brunes après infusion
Dans la tasse: oranger
Odeur: sous bois, champignon, minéral

Thé Calin TuoCha de Pu Er cru 2006

Mon avis:
Je ne pense pas que ce soit un Pu Erh haut de gamme, mais je le trouve très satisfaisant. Il est plutôt doux et dispense des saveurs intéressantes.
Les notes principales sont assez classique pour un Pu Erh, à savoir de sous bois (terre, champignon, lichen, ...), légèrement sucrée et en support un aspect minéral agréable.
La longueur en bouche par contre, est moyenne
Thé Calin préconise une infusion de 2 à 8 min avec de l'eau bouillante pour la première. J'ai opté pour 3 min.

Thé Calin TuoCha de Pu Er Sheng cru 2006

En résumé:
Composition: thé Pu Erh (Lincang, Yunnan, Chine) compression en 2006
Cultivar: Da Ye
Prix: inconnu
Température: 95°c
Temps: 3 min pour la première infusion à l'occidentale
Signe particulier: Pu Erh doux
Note: 14/20

5 mars 2017

Test: Kuwapani Makalu Tippy (Le Palais des thés)

Voici le test d'un thé nature du Palais des thés avec Kuwapani Makalu Tippy.

Présentation:
Il s'agit d'un thé faisant partie de la gamme Grand cru, donc espérons un thé de qualité. PdT évoque un thé du Népal provenant de la récolte de l'été 2015, riche en bourgeons duveteux. Le jardin Kwapani, voisin de celui de Guranse, se situe à une altitude de 1800 mètres.
Isaure de Thévangéliste a eu la gentillesse de me donner la fin de son échantillon envoyé par Cido.

Le Palais des thés Kuwapani Makalu Tippy

Apparence:
Dans la boite: feuilles de taille moyenne, brunes et noires, quelques bourgeons
Dans la tasse: ambré
Odeur: café, malté, fruité

Le Palais des thés Kuwapani Makalu Tippy

Mon avis:
Ce thé est une belle découverte. Je me rends aussi compte que les thés du Népal m'ont toujours laissé une bonne impression, souvent meilleure que leurs voisins indiens.
Ici, malgré des odeurs me faisant penser au café et au malté, ce thé développe des notes de fruits (abricot, merci Isaure) et florales sucrées, miellée et légèrement boisée. Il se révèle assez fin et ayant une longueur en bouche très honnête.
Le Palais des thés conseille 85°c pendant 3 min 45. J'ai rarement vu tant de précision chez PdT. Il peut supporter des infusions multiples sans faiblir.

Le Palais des thés Kuwapani Makalu Tippy

En résumé:
Composition: Thé noir (Népal)
Prix: 22,00€/100gr (220,00€/kg)
Température: 85°c
Temps: 4 min 
Signe particulier: bel équilibre
Note: 16/20

26 février 2017

Test: Milan Xiang (Nannuoshan)

Nouveau test d'un thé Nannuoshan avec le Milan Xiang.

Présentation:
Il s'agit d'un oolong de type dancong et de cultivar Shui Xian Milan Xiang. Selon la maison allemande "mi lan xiang" signifie saveurs orchidée et miel.
Isaure de Thévangeliste m'a donné un échantillon de ce thé, je la remercie. Vous pouvez lire son test ici.

Nannuoshan Milan Xiang

Apparence:
Dans la boite: feuilles noires et marron foncé de taille moyenne, torsadées.
Dans la tasse: ambré
Odeur: florale (que je ne saurai définir précisément), pêche

Nannuoshan Milan Xiang

Mon avis:
En attaque, ce thé développe des saveurs florales au nez et aux papilles. Je suis cependant incapable de les définir précisément. Je m'en remets donc à Nannuoshan et surtout la sagace Isaure qui évoquent des notes d'orchidée, d'osmanthe, de jacinthe, de gardénia ou encore primevère. Ensuite, je lui trouve profil de miel et de fuit jaune sucré (pêche, mangue, ...). Tout ceci est soutenu par une sensation minérale très agréable. Il se révèle proche du Dancong d'Endora, qui provient de la même localisation.
La longueur en bouche est bonne.
Nannuoshan préconise 90°c pendant  min pour la première infusion.

Nannuoshan Milan Xiang

En résumé:
Composition: thé oolong dancong (Wudong, Fenghuang, Chaozhou, Guangdong, Chine), été 2015 
Prix: 15,50/40gr (700,00€/kg)
Température: 90°c
Temps: 5 min en occidental, 45 sec en Gong Fu
Signe particulier: très floral et aspect minéral
Note: 17/20

25 février 2017

Test: Pine needles (Tea Tower)

Second test de la maison généraliste belge Tea Tower avec le Pine needles.

Présentation:
Il s'agit d'un thé blanc que la maison belge présente comme un thé blanc de type Song Yi Yin Zhen. Je ne connais absolument pas cette variété, qui je suppose est une sous famille du Yin Zhen, le thé blanc composé uniquement de bourgeons. Il provient de Chine, mais sans plus de détails.
Je remercie Isaure de Thévangeliste pour l'envoi de son restant d'échantillon. Vous pouvez lire son avis ici.

Tea Tower Pine Needles

Apparence:
Dans la boite: majoritairement composé de grands bourgeons et de quelques feuilles vertes
Dans la tasse: très limpide, beige
Odeur: noisette, vanille, poire

Tea Tower Pine Needles

Mon avis:
J'ai un ressenti différent d'Isaure sur ce thé. Je lui trouve un aspect très classique pour un Yin Zhen, à savoir noisette, vanillé et un soupçon fruité sucré (poire). Cependant, il doit s'agir d'un Yin Zhen d'entrée de gamme car il manque un peu de force et de profondeur. Mais quoiqu'il en soit tout est là, et le résultat est sans fausse note. Il peut aisément servir d'introduction aux thés blancs.
Tea Tower préconise une première infusion pendant 4-5 minutes sans donner de température. 75°c semble adapté et une durée plus longue est possible. Les infusions multiples ne lui font pas peur.

Tea Tower Pine Needles
Tea Tower Pine Needles

En résumé:
Composition: thé blanc de type Song Yi Yin Zhen (Chine)
Prix: 11,20€/100gr soit 112,00€/kg
Température: 75°c
Temps: 5-7 minutes
Signe particulier: délicat
Note: 13/20

18 février 2017

Test: Wild Tree Purple Varietal Black Tea of Dehong (Yunnan Sourcing)


Présentation:
Il s'agit d'un thé noir de cultivar Ye Sheng produit dans la province du Yunnan, dans la région de Dehong; Il est annoncé comme très différent des thé noirs de cette origine. La récolte a eu lieu à l'été 2016.
Un très grand merci à Isaure de Thévangéliste qui m'a offert un petit restant de l'échantillon qu'elle a reçu. Vous pouvez lire sa revue ici.

Yunnan Sourcing Wild Tree Varietal Black Tea of Dehong

Apparence:
Dans la boite: segments de feuilles et feuilles entières de taille moyenne. Quelques feuilles pourpre d'où son nom.
Dans la tasse: entre orange et marron
Odeur: malté et réglisse 

Yunnan Sourcing Wild Tree Purple Varietal Black Tea of Dehong

Mon avis:
Il s'agit d'un thé noir du Yunnan assez différent de ce que l'on trouve habituellement. Ainsi, bien qu'il développe des saveurs maltées classiques, on retrouve étonnement des notes végétales fraîches. Yunnan Sourcing évoque des notes d'eucalyptus, ce qui me parait plutôt juste, bien que je n'aurai pas pu être aussi précis. Un aspect mentholé fugace peut aussi être annoncé. Je lui trouve également une légère sensation de réglisse. La longueur en bouche est moyenne.
Il est annoncé comme provenant d'une variété de théier plus ancienne que le Camellia Sinensis Assamica. Je suis perplexe sur le sujet.
Isaure préconise une infusion à 95 °c pendant 3 min. Je m'exécute donc.

Yunnan Sourcing Wild Purple Vareital Black Tea of Dehong

En résumé:
Composition: thé noir Ye Sheng (Mang Shi, Dehong, Yunnan, Chine)
Récolte: Eté 2016
Prix: 14,00$/100gr soit 140,00$/kg
Température: 95°c
Temps: 5 min
Signe particulier: très différent d'un thé noir du Yunnan classique, plus végétal
Note: 15/20

11 février 2017

Test: Ti Guan Yin Zhejiang (Tea Tower)

Premier test de la maison généraliste belge Tea Tower avec le Ti Guan Yin Zhejiang.

Présentation:
Il s'agit d'un oolong de type Tie Guan Yin (avec un "e" sur le Tie) provenant le région chinoise du Zhejiang. Malheureusement, ce sont les seules infos qui ressortent sur le site internet.
Je remercie Isaure de Thévangeliste pour l'envoi de son restant d'échantillon. Vous pouvez lire son avis ici.


Tea Tower Ti Guan Yin Zhejiang

Apparence:
Dans la boite: feuilles entières de taille moyenne de couleur vert foncé 
Dans la tasse: orange/doré
Odeur: boisée, noisette, pyrogénée, beurrée


Tea Tower Ti Guan Yin Zhejiang

Mon avis:
Dans la  tasse, beaucoup de saveurs se font présentes. Les dominantes portent sur le boisé pyrogéné ainsi que la noisette. Ensuite, un côté beurre vient donner du liant, auquel s'ajoute des notes de fruits caramélisés. La longueur en bouche est correcte.
Tea Tower préconise une première infusion à 95°c pendant 4 minutes.

En résumé:
Composition: thé oolong Tie Guan Yin (Zhejiang, Chine)
Prix: 6,00€/100gr soit 60,00€/kg
Température: 90°c
Temps: 3 minutes 30
Signe particulier: plutôt bon au regard du prix
Note: 12/20

4 février 2017

Test: Shincha Yume 2016 (Keiko)

Nouveau test de la maison allemande spécialisée dans les thés bio japonais haut de gamme, Keiko, avec le Shincha Yume 2016.

Présentation:
Voici un thé offert en sortant de la visite aux Jardins de Gaïa à Wittisheim, la maison alsacienne est dépositaire de la marque.
C'est avec une intense impatience et de très hautes espérances que je m'apprête à boire ce thé car j'adore les Shincha (première récolte des Sencha ou Kabuse japonais) et que le Kabusecha n°2 de Keiko m'avait laissé un excellent souvenir, il y a 3 ans et demi (et oui déjà).
Ce thé est certifié biologique, comme tous les thés de Keiko et est produit dans la région de Kagoshima, à l'extrême sud de la plus australe des principales îles nippones, Kyushu.
Je trouve l'emballage très qualitatif, avec un papier épais et texturé, sobre. L'intérieur est astucieusement rempli d'informations en diverses langues. Le thé en lui-même, est dans un sachet aluminium scellé, pour lequel une pince est fournie, afin de le refermer après la première ouverture. Ceci assure une excellente conservation.

Keiko Shincha Yume 2016

Apparence:
Dans la boite: segments de feuilles vert foncé 
Dans la tasse: vert très vif et fluo, façon radioactif (ne rend pas bien sur photos), commune à beaucoup de thés japonais
Odeur: végétale (épinards, herbe fraîche) et marine (idoée), beurrée

Keiko Shincha Yume 2016

Mon avis:
Je ne vais pas ménager le suspens, ce thé est une pépite, un coup de cœur. Pourquoi tant d'emportement? Tout simplement car ce thé arrive à mêler douceur, finesse et excellente longueur en bouche.
Dans la tasse, cela se traduit par une couleur verte fluo radioactive que j'aime trouver dans les thés japonais. Au niveau des saveurs, ce Shincha est plutôt académique en développant des saveurs végétales fraîches (épinards, herbe humide, ), marines (iodées) et beurrée. Un très léger aspect fruité doux (mandarine) apparaît en milieu de dégustation. Il est donc très proche des autres Shincha que j'ai bu, mais arrive à légèrement les surpasser de par son équilibre, sa finesse et son excellente longueur en bouche.
Par contre, il est très diurétique, donc à boire en connaissance de cause et surtout aux bons moments.
Keiko préconise une première infusion à 60-65°c pendant 1 minute, puis 15 sec pour les suivantes, et 30 sec pour la cinquième.

Keiko Shincha Yume 2016

Keiko Shincha Yume 2016

En résumé:
Composition: thé vert Shincha Kabuse Bio (Kagoshima, Kyushu, Japon) récolte mai 2016
Prix: 28,00€/50gr soit 520,00€/kg
Température: 65°c
Temps: 1 minute pour la première infusion, puis 20 secondes pour les suivantes
Signe particulier: extrêmement doux, délicat, belle longueur en bouche, coup de cœur
Note: 19/20

Keiko Shincha Yume 2016

Keiko Shincha Yume 2016

28 janvier 2017

Test: Dian Hong Gongfu Simao (Endora)

Quatrième test de la maison parisienne Endora, spécialisée dans les thés chinois haut de gamme, avec son Dian Hong Gongfu Simao.

Présentation:
Ce thé une déclinaison plus modeste d'un autre thé Endora que j'ai testé il y a plus de deux ans, le Dian Hong Gongfu impérial et j'avais beaucoup aimé. Ce thé de Chine provient de la région de Pu Erh (Simao est son ancien nom), dans la région du Yunnan, à l'extrême Sud de la Chine, proche des frontières avec la Birmanie, le Laos et le Vietnam. Ce sont des thés noirs réputés car ils incorporent une part plus ou moins grande de bourgeons. Le théier est un YunKang, une sous espèce du camellia sinensis assamica (merci Isaure pour tes recherches). Pour plus de détails cliquez ici.
Je remercie Isaure de Thévangéliste pour le partage du restant de son échantillon. Vous pouvez retrouver son avis ici.

Endora Dian Hong Gongfu Simao

Apparence:
Dans la boite: feuilles entières et en segment, composées très majoritairement de bourgeons 
Dans la tasse: couleur rouge-noir profonde
Odeur: notes maltées, cacao et tabac frais, terreuse

Endora Dian Hong Gongfu Simao

Mon avis:
A l'aspect, on voit tout de suite qu'il s'agit bien d'un thé moins qualitatif que le Dian Hong Gongfu Impérial. Mais je le trouve tout de même très bon, il me semble très proche du Dian Hong Gongfu de la Maison des thés.
Ce Simao développe principalement des notes maltés (quoi de plus normal pour une base d'Assamica). Mais à l'inverse de ma bienfaitrice, je ne lui trouve aucune note de menthe ou d'eucalyptus. Ce sont plus des aspects de tabac, de cacao et terreux qui se dégagent. La longueur en bouche est bonne.
Endora préconise une infusion à 85-90°c pendant 1-2 minutes pour la première infusion. Je conseille 90°c pendant 2 minutes.

En résumé:
Composition: Thé noir (Pu Erh, Yunnan, Chine)
Prix: 10,00€/50gr (100,00€/kg)
Température: 85-90°c
Temps: 1min45
Signe particulier: notes maltées, légèrement chocolat, un peu tabac frais
Note: 15/20