20 juillet 2019

Test: Singell Golden Tippy FTGFOP1 SF (Les Jardins de Gaïa)

Partons pour l'Inde avec Les Jardins de Gaïa et son Singell Golden Tippy.

Présentation:
Il s'agit d'un Darjeeling second flush de 2018, provenant du jardin Singell. Ce jardin s'étendant sur 554 hectares est le plus ancien de Darjeeling et a été le premier à prendre le virage du biologique en 1990. Une de ses caractéristiques propres est d'être constitué d'anciens arbres chinois plantés à partir de 1861. Ce thé dispose du grade FTGFOP1 SF (Finest Tippy Golden Flowery Orange Pekoe Second Flush) soit une haute qualité.
Les Jardins de Gaïa annonce des saveurs de papaye, mangue et muscat.
Ce Darjeeling est certifié biologique, comme tous les thés de la maison alsacienne.
Je remercie Isaure de Thévangéliste pour m'avoir cédé la fin de son sachet. Vous pouvez lire son test ici.

Les Jardins de Gaïa Singell Golden Tippy FTGFOP1 SF

Apparence:
Dans la boite: feuilles de thé entières et en segments, de couleur verte et quelques bourgeons
Dans la tasse: ambré foncé
Odeur: muscat, boisée

Les Jardins de Gaïa Singell Golden Tippy FTGFOP1 SF

Mon avis:
Ce Darjeeling développe de classiques saveurs boisées et de muscat. Il propose en effet, des notes fruitées mais que je peinerai à clairement définir, j'opterai pour des fruits jaunes et exotiques sucrés doux. Je ne ressens pas la légère note de noisette présente dans majorité de Darjeeling. La longueur en bouche est bonne.
Les Jardins de Gaïa préconise une infusion à 95°c pendant 3 minutes. La température me parait un peu élevée, je préfère 85°c-90°c. Il infuse sans peine deux fois et ne dispense pas d'amertume, il est très rond.

En résumé:
Composition: thé noir (Jardin Singell, Darjeeling, Bengale occidental, Inde)
Prix: 14,00€/80gr (175,00€/kg)
Température: 85-90°c
Temps: 3 minutes
Signe particulier: un Darjeeling léger et doux
Note: 15/20

14 juillet 2019

Test: Meng Ding Gan Lu n°1 (Endora)

Cinquième test de la maison parisienne Endora, spécialisée dans les thés chinois haut de gamme, avec son Meng Ding Gan Lan n°1.

Présentation:
Ce thé est également appelé le "BiLuoChun du Sichuan" en raison sa relative ressemblance. Ce thé pousse sur le Mont Meng, dans le Sichuan, et serait cultivé depuis la période GanLu.
Je remercie Isaure de Thévangéliste pour le partage. Vous pouvez retrouver son avis ici.

Endora Meng Ding Gan Lu n°1

Apparence:
Dans la boite: très petites feuilles entières, de nombreux bourgeons 
Dans la tasse: beige clair
Odeur: fruitée et végétale fraîche

Endora Meng Ding Gan Lu n°1

Mon avis:
A l'aspect, on voit tout de suite qu'il s'agit d'un thé qualitatif. Il est très volumineux, avec une très grande proportion de bourgeons. Le parfum aussi inspire la la fraîcheur.
En termes de saveurs, comme Thévangéliste le signale, ce sont des notes fruitées de pomme et d'abricot qui se détachent, agrémentées de notes végétales fraîches. Avec même un final faisant penser à l'eucalyptus.
Ce thé est d'autant plus intéressant qu'en l'infusant plus chaud, aux alentours de 80°c, un aspect beurré et poissonneux prend l'ascendant, ce qui lui donne deux visages.
La longueur en bouche est très bonne.
Endora préconise une infusion à 65-70°c pendant 2-3 minutes pour la première infusion. C'est bien adapté.

En résumé:
Composition: Thé vert (Mont Meng, Sichuan, Chine)
Prix: 30,00€/30gr (300,00€/kg)
Température: 70-75°c
Temps: 2 min
Signe particulier: fruité, très frais, deuxième visage si infusé plus chaud
Note: 17/20

30 juin 2019

Test: Anji Bai Cha (Tea & Ty)

Ayant de nouveau fait un tour dans la boutique parisienne de Tea & Ty. J'ai suivi les conseils de Thévangéliste, et j'y ai pris leur Anji Bai Cha tout fraîchement arrivé.

Présentation:
Nous sommes en présence d'un Anji Bai Cha, un de mes thés fétiches. Je n'ai que peu d'informations, hormis qu'il provient de Guizhou à partir de plants provenant de l'Anji. C'est un peu étrange. Cependant, il a été sélectionné par l'experte Katrin Rougeventre. C'est un thé primeur puisqu'il a été fraîchement cueilli.

Tea & Ty Anji Bai Cha

Apparence:
Dans la boite: petites feuilles entières 
Dans la tasse: vert clair très léger, la liqueur est presque incolore
Odeur: végétale fraîche, légèrement mentholée 

Tea & Ty Anji Bai Cha

Mon avis:
Cet Anji Bai Cha propose des saveurs classiques pour la famille, c'est à dire très douces et subtiles. Ce sont des tonalités saveurs végétales herbeuses, d'asperge, ainsi que vanillées qui se dégagent. Ces dernières sont également appuyées par un léger soupçon de fruits à coque (noisette, ..).
Ce qui fait la différence sur cet exemplaire est sa fraîcheur, donnant énormément de rondeur et d'ampleur. La longueur en bouche est très bonne.
Thés de Chine préconise 80°c. Je conseille 3 à 4 min d'infusion. Il supporte sans peine 3 passages dans la théière.

En résumé:
Composition: Thé vert Anji Bai Cha (Guizhou, Chine)
Récolte: 2019
Prix: ne m'en souviens plus
Température: 75-80°c
Temps: 3-4 minutes
Signe particulier: extrême douceur et souplesse propre aux Anji Bai Cha
Note: 18/20

22 juin 2019

Test: 25 Décembre Laponic Green (Theodor)

Nouveau Theodor dans la tasse avec 25 Décembre Laponic Green.

Présentation:
Lors d'une (trop) courte pérégrination en Bretagne, je me suis retrouvé à Morlaix, qui abrite une boutique ayant attisé mon intérêt. Kashgar Compagnie propose des cafés, des thés et des chocolats. Il faut souligner l'excellent accueil de la propriétaire.
Les thés proposés sont des Théodor, ce qui m'a provoqué une petite nostalgie puisque j'ai travaillé quelques mois pour la maison parisienne. La propriétaire m'a fait sentir les dernières nouveautés de la marque que je ne connaissais pas, à savoir, les 25 décembre Laponic. Et j'ai succombé pour la déclinaison verte car elle propose une aromatisation très originale.
Sur une base de thé vert chinois, ce mélange est annoncé pour proposer des saveurs de pin, de verveine ou encore de groseille. Un thé avec de la verveine et surtout du pin, ça semble prometteur, et surtout ça change des sempiternels "thés de Noël" qui ne sont que des thés agrumes avec des épices. 

Theodor 25 décembre Laponic Green

Apparence:
Dans la boite: segments de feuilles de thé vert, morceaux de verveine, baie de genièvre et pétales de fleur  
Dans la tasse: jaune
Odeur: groseille, verveine et florale (que je ne saurais déterminer), à l'infusion pin et verveine

Theodor 25 Décembre Laponic Green

Mon avis:
Au goût, c'est la verveine qui prend le contrôle. Ensuite, ce sont les saveurs de pin et de groseille qui se font présentes, ainsi que des pointes florales. L'aromatisation est puissante comme le laissait présager l'odeur, mais elle n'est pas étouffante.
Cependant, elle prend de ce fait un peu trop l'ascendant sur le thé vert.
C'est un thé aromatisé bien exécuté et très original.
Theodor conseille 80°c pendant 2 minutes 30. Il supporte sans peine 2 infusions.

En résumé:
Composition: Thé vert (Chine) 71%, verveine 8%, baies de genièvre 8%, arômes (groseilles pin, géranium), bourgeons de pin (5%), fleurs de bruyère

Prix: 9,75€/125gr (78,00€/kg)
Température: 80°c
Temps: 2 minutes 30
Signe particulier: saveurs originales
Note: 15/20

8 juin 2019

Test: Diamant noir (Goutte de thé)

Cinquième test de la maison Goutte de thé, avec son Diamant noir.

Présentation:
Il s'agit d'un thé noir en provenance de la province de Guizhou, au Nord Est du Yunnan. Je n'ai pas plus d'information, hormis que la cueillette date d'avril 2017 et qu'il est censé développer des saveurs d'orchidée et de fruits confits.
Je remercie Thévangéliste pour l'échantillon pour m'avoir fait découvrir la boutique et vous pouvez lire ses impressions ici.
Le set gaiwan et tasses blanc mat provient aussi de Goutte de thé.

Goutte de thé Diamant noir

Apparence:
Dans la boite: feuilles noires de grande taille roulées en billes
Dans la tasse: ambré
Odeur: floral et fruité

Goutte de thé Diamant noir

Mon avis:
Ce thé me laisse, comme ma bienfaitrice, un peu sur la réserve. S'il est très agréable à boire, il ne révèle pas une personnalité à part. Et niveau goût, je le trouve manquant un peu de profondeur, ou de "tranchant" pour reprendre le terme de ma consoeur.
En attaque, ce sont des saveurs douces florales, puis ensuite ce que l'on pourrait effectivement caractériser de fruits confits avec un soupçon de pyrogéné se fait présent. La longueur en bouche est correcte sans plus.
Goutte de thé conseille une eau à 90°c pendant 1 minute pour la première infusion. Il supporte bien les infusions multiples.

En résumé:
Composition: Thé noir (Guizhou, Chine)
Prix: 14,90€/100gr soit 149,00€/kg
Température: 90°c
Temps: 1 minute
Signe particulier: thé agréable mais manquant un peu de profondeur
Note: 13/20

26 mai 2019

Test: Thé noir Ho Thau (Nuage sauvage)

Troisième test de la maison Nuage sauvage avec son Thé noir Ho Thau.

Présentation:
Il s'agit d'un thé noir cultivé par M Meng, à Ho Thau, à l'extrême Nord du Vietnam, à la frontière avec le Yunnan. Il est récolté à la main par les ethnies Dzao et Hmong sur des théiers sauvages anciens, de type Shan. Il est issu d'une cueillette impériale, c'est à dire le bourgeon et la première feuille.
Vous pouvez lire l'article de Thévangeliste qui m'a emprunté mon set.

Nuage sauvage Thé noir Ho Thau

Apparence:
Dans la boite: feuilles entières de belle taille, quelques bourgeons (voir troisième photo)
Dans la tasse: beige/jaune
Odeur: cacao, malt

Nuage sauvage Thé noir Ho Thau

Mon avis:
Ce thé noir dispense des saveurs assez puissantes, ce qui impose de ne pas suivre les recommandations d'infusions. Il vaut mieux ne pas dépasser les 2 min à 2 min 30, en fonction la concentration feuilles/eau.
Il dispense étrangement des notes assez proches de mon test précédant en attaque, à savoir un côté cacao. Ensuite, ce sont des tonalités maltées et de fruits compotés (prune, ...) qui se font remarquer, un peu à la manière d'un thé noir taïwanais.
La longueur en bouche est bonne, il supporte sans peine 4 à 5 infusions.

Nuage sauvage Thé noir Ho Thau

En résumé:
Composition: thé noir (Plantation de M Meng, Ho Thau, Ha Giang, Vietnam)
Prix: 6,00€/25gr soit 240,00€/kg
Température: 95°c
Temps: 2 min
Signe particulier: plusieurs saveurs
Note: 14/20

25 mai 2019

Test: Thé du Yunnan (Twinings)

Quatrième essai d'un thé Twinings avec son Thé du Yunnan.

Présentation:
En passant dans mon supermarché, j'ai vu ce paquet de thé chinois nature, alors, je me suis dit, tentons l'expérience de ce que peut donner un industriel. Confrontons le aux Yunnan que je bois actuellement.
Malheureusement, je ne vois aucune trace de ce thé sur les sites de Twinings (France, Belgique et UK). Donc je ne peux que vous fournir le descriptif inscrit sur la boite.
Il y est évoqué, "un arrêt sur les rizières en terrasse au Sud du Yunnan avant une ultime étape en altitude sur l'ancienne route Tea Horse Road où poussent les plus vieux théiers du monde", rien que ça. On peut y lire que le thé a été conditionné en Pologne.
Twinings annonce un thé doux aux notes légèrement boisées. 

Twinings Thé du Yunnan

Dans la boite: feuilles réduites quasiment à l'état de poudre
Dans la tasse: rouge oranger très foncé 
Odeur: boisé sec, terreux

Twinings Thé du Yunnan

Mon avis:
Bon, ça va être simple. Ce thé est en dessous de mes espérances, et elles n'étaient pas élevées. Tout d'abord, j'ai cherché la douceur. Je ne l'ai pas trouvé. Il conseillé 3 à 4 minutes pour l'infusion, c'est beaucoup trop, il vaut mieux faire en dessous de 2 minutes. Le point d'équilibre est complexe à obtenir entre insipide et trop fort.
En terme de saveur, effectivement, il y a bien une note boisés, mais elle est sèche et sans réelle richesse. Il y a également une note terreuse, mais forte différente de celle des Pu Erh.
En définitive, c'est décevant, mais pas le pire de ce qui est proposé par les grands groupes de l'agroalimentaire.

En résumé:
Composition: thé noir (Yunnan, Chine) 
Prix:
Température: 90°c
Temps: 1 min 30 
Signe particulier: ultra CTC (quasiment de la poudre), âpre
Note: 5/20

19 mai 2019

Test: Sweet Souchong Black Tea (Thé-ritoires)

Cinquième test de la maison Thé-ritoires avec son Sweet Souchong Black Tea Fujian.

Présentation:
La maison parisienne s'est encore améliorée avec le retour de la boutique en ligne qui avait disparu un certain temps. Ca permet d'avoir plus d'infos sur le thé.
La maison parisienne l'annonce comme un Souchong provenant du Fujian, prodiguant des notes douces et maltées. Il ne s'agit donc pas d'un Lapsang Souchong, le fumage n'ayant pas eu lieu.
Je remercie mon ex-collègue Christian.

Thé-ritoires Sweet Souchong Black Tea

Apparence:
Dans la boite: feuilles noires devant marron à l'infusion
Dans la tasse: jaune avec des teintes vertes
Odeur: cacao puissante, donnant même l'impression de poudrage au cacao

Thé-ritoires Sweet Souchong Black Tea

Mon avis:
Après quelques mésaventures avec la maison parisienne, notamment lors de ma visite des lieux (infusion en chaussette d'un Taiping Houkui et maxi théières), je pense avoir enfin trouvé un thé intéressant.
Comme annoncé, à l'infusion, il développe une odeur très franche de cacao, c'est assez bluffant et réjouissant. En bouche, il y a certes un aspect cacao, mais il s'incline nettement face au malt qui est la saveur dominante et au boisé sec légèrement pyrogéné. Il y a également un ténu aspect me faisant aux whishies écossais (tourbé?).
Ce thé se révèle plutôt rond et ample. Les saveurs sont bien présentes, sans devenir étouffantes. L'équilibre est bon.
La longueur en bouche est bonne.
Thé-ritoires conseille 90°c pendant 5 min. 3 min suffisent amplement et me semblent plus adaptées. Il supporte 3 infusions.

En résumé:
Composition: Thé noir Souchong (Fujian, Chine)
Prix: 14,50€/100gr (145,00€/kg)
Température: 90°c
Temps: 3 min 
Signe particulier: très odorant, cacao
Note: 15/20

18 mai 2019

Test: Tian Mu Qing Ding (Kancha)

Quatrième test de la maison Kancha avec son Tian Mu Qing Ding.

Présentation:
Il s'agit d'un thé vert en provenance de la chaîne montagneuse Tianmu, qui aux dires de la maison altoséquanaise, est peuplée de Gingkos et de Séquoïas. Ca donne envie d'y aller.
La récolte est récente, elle date d'il y a un an. Je n'ai malheureusement pas plus d'information.
Je remercie Thévangéliste qui m'a donné un sachet. 

Apparence:
Dans la boite: feuilles vertes entières de petite  taille pliées vert foncées, devenant très pimpantes à l'infusion
Dans la tasse: jaune/vert très clair
Odeur: beurrée, végétale fraîche, fruits à coque

Kancha Tian Mu Qing Ding

Mon avis:
Auparavant, j'avais bu son homologue de chez Lu Shan, qui m'avait déjà plu, mais là on monte encore d'un cran. Cela se voit déjà au simple aspect des feuilles sèches. Et infusées, elles prennent un magnifique vert pimpant.
Néanmoins, je vais un peu m'éloigner du descriptif de Kancha quant aux saveurs. Ainsi, je suis d'accord sur le plan de la grande douceur et souplesse de thé, j'irai même jusqu'à dire qu'il est suave, à l'image d'un Anji Bai Cha. Kancha évoque des notes fruités (poire/pêche) que je ne décèle pas, je lui trouve plus un aspect végétal frais (asperge, herbe), mais je rejoins la maison sur la noisette en fin dégustation. La texture est très ronde, du fait l'aspect beurré.
En définitive, j'ai l'impression de boire le même thé que celui de Lushan, mais en plus frais, plus jeune et encore plus souple. La conservation a dû être meilleure.
La longueur en bouche est bonne.
Kancha préconise une infusion à 80°c pendant 2 à 3 minutes, c'est très bien adapté. Il supporte sans peine 3 infusions. Et en prime, il ne perd que peu de saveur en refroidissant.

Kancha Tian Mu Qing Ding
En résumé:
Composition: Thé vert (Tianmu, Lin An, Zhejiang, Chine)
Récolte: avril 2018
Prix: 25,00€/100gr (250,00€/kg), mais disponible en plus petite quantité 
Température: 80°c
Temps: 2 à 3 minutes
Signe particulier: souplesse et grande fraîcheur, proche d'un Anji Bai Cha
Note: 18/20

5 mai 2019

Test: An Cha (Thés de Chine)

Après avoir bu l'excellent An Cha Hei Cha, je vous présente l'An Cha de Thés de Chine.

Présentation:
Je dois avouer que ne connaissais pas du tout cette famille de thés. Il s'agit de thés sombres chinois, non produits dans la région de Pu Erh. J'aime à les appeler enfantinement les "Pu Erh pas Pu Erh".
Celui-ci provient de la province de l'Anhui. N'ayant pas le terme "Hei Cha", sa fermentation est peu poussée. Ceci se retrouve d'ailleurs à l'aspect avec quelques feuilles vertes.
Malheureusement, je n'ai pas plus d'informations, n'ayant pas embêté Vivien en lui posant plein de questions, alors qu'il était littéralement assailli par mes compères. 

Thés de Chine An Cha

Apparence:
Dans la boite: feuilles non agglomérées noires, avec quelques feuilles vertes 
Dans la tasse: jaune
Odeur: fruitées, sous-bois 

Thés de Chine An Cha

Mon avis:
Je suis assez embêté par ce thé. Je m'attendais à quelque chose de très proche de du An Cha Hei Cha. Et c'est la déception, l'An Cha ne propose que des saveurs éthérée et peu de profondeur. Autant j'avais loué la richesse de son cousin, ici impossible.
Il développe des saveurs fruitées (fruits compotés) et de sous bois, plutôt indéterminables. De surcroît, la longueur en bouche est plutôt faible. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé plusieurs paramètres d'infusion. Le point positif est qu'il supporte de fait très bien les surinfusions.
Je n'ai pas de paramètre d'infusion, donc je préconise 3 min  95°c en méthode occidentale.

Thés de Chine An Cha

En résumé:
Composition: Thé sombre (Anhui, Chine)
Prix: 14,60€/100gr (146,00/kg)
Température: 95°c
Temps: 3 minutes
Signe particulier: Plat et léger
Note: 11/20