26 janvier 2014

Test: Lin Cang Sheng Cha 2012 (Terre de Chine)

Premier test de la maison parisienne Terre de Chine avec le Lin Cang Sheng Cha dans sa version 2012. C'est un Pu Erh.

Présentation:
Il s'agit d'un thé Pu-Erh, c'est à dire un thé qui été post-fermenté, qui a subi un vieillissement en cave similaire au vin. Ceci lui donne une odeur et une saveur typique rappelant la terre. Les Pu-Erh sont peu chargés en théine, mais le sont beaucoup en tanins. Ce type de thé est également appelé thé sombre et est une spécialité chinoise. Je tiens à remercier Culot Thé car ce thé est issu d'un de nos échanges.

Apparence:
Dans la boite: feuilles torsadées de thé vert en forme d'aiguilles de taille moyenne, parfois un peu vert foncé, et quelques bourgeons (feuilles au duvet argenté)
Dans la tasse: jaune foncé plutôt translucide
Odeur: odeur me faisant penser à la terre et au bois sec

Mon avis:
Je suis habitué à boire des Pu Erh ayant des saveurs de terre humide et minérales. Ici, ce c'est pas le cas. Je trouve à ce thé des notes de terre sèche et de bois sec. Il est très agréable, plutôt souple et doux pour un Pu Erh. A l'attaque, il est assez neutre, puis il se fait plus présent avec les ces notes de terre et boisées, mais légère, plutôt subtil. La longueur en bouche est bonne. Les Pu-Erh sont à essayer absolument avant d'acheter car très différents, beaucoup n'aimeront pas.
Ce mélange s'établit à 20,00€ les 100gr sous forme de galette.
Terre de Chine préconise une infusion pendant 30 secondes à 95°c. Je conseille d'augmenter un peu ce temps d'infusion. Peut supporter 8 infusions.

En résumé:
Composition: Thé vert (Lin Cang, Yunnan, Chine) post-fermenté
Prix: 20,00€/100gr (200,00€/kg)
Température: 95°c
Temps: 45 sec
Signe particulier: très doux, axé sur la dominante terre 
Note: 16/20
Terre de Chine Lin Cang Sheng Cha (cliquez pour agrandir)

2 commentaires:

  1. "Sheng Cha" signifie que c'est un Pu Erh cru (par opposition au Shu Cha qui désigne les Pu Erh cuits).
    Normalement, un Pu Erh cru doit vieillir au moins cinq ans pour perdre son astringence et développer ses arômes caractéristiques. Celui-ci datant de 2012, ça explique sans doute pourquoi tu ne lui as pas trouvé les habituelles saveurs minérales et de terre humide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce nouveau commentaire avisé Lionel

      Supprimer

Laisser un commentaire