30 mai 2015

Test: Sandakphu Spring White (Le Palais des thés)

De retour chez Palais des thés avec le Sandakphu Spring White.

Présentation:
Je suis très embêté car je ne vois pas ce thé sur le site du Palais des thés, même dans les thés qui ne sont plus disponibles à la vente. Donc pour les infos, ... je n'en ai pas. Je peux simplement vous dire, après avoir recherché que la plantation Sandakphu se situe dans le district d'Ilam, au Népal.
Il m'a été donné en échantillon lors mon achat d'une théière Yi Xing et d'un chasen dans la nouvelle boutique Palais des thés de Neuilly. L'étiquette précise qu'il est issu d'une récolte de printemps et fait partie de la sélection Grand cru.

Palais des thés Sandakphu Spring White (cliquez pour agrandir)

Dans la boite: magnifiques feuilles, longues et petites feuilles, ainsi que des bourgeon duveteux, dentelure superbe
Dans la tasse: limpide, presque comme de l'eau (voir dans la tasse blanche)
Odeur: vanillée, orchidée et boisée légère

Palais des thés Sandakphu Spring White (cliquez pour agrandir)

Mon avis:
Tout d'abord à l'ouverture du sachet échantillon, c'est l'émerveillement. Les feuilles sont sublimes. C'est un mélange de longues feuilles, de plus petites et de bourgeons duveteux (voir photo 1). C'est un peu comme si ce thé mixait un Bai Mu Dan, un Anji Bai Cha et un Yin Zhen. La couleur est belle et la dentelure des feuilles d'une très grande finesse. Et ça continue dans la tasse avec sa robe, quasiment incolore, une pureté absolue.
Je commence donc à boire les premières gorgées avec un immense espoir. Et là? Je suis un peu déçu. Je dis bien un peu. Car il est très bon, mais pas excellent, tout du moins pas autant que son plumage. Il développe bien des saveurs vanillées, d'orchidée et de boisé léger. C'est un thé de très haute qualité, difficile d'accès, car très léger. Je ne sais pas si je suis assez aguerri pour l'analyser pleinement d'ailleurs. Je lui trouve néanmoins un manque de longueur en bouche.
En définitive, il est très bon. Il me paraît bien au dessus du thé blanc Népalais de Neo T (Thé des nuages) que j'ai testé ici. En faisant une recherche sur l'aspect des feuilles, le plus ressemblant que j'ai trouvé est l'Ivory Himalaya chez Mariage Frères, mais ... qui s'offre à 85€ les 100 gr!
Le Palais des thés préconise une infusion aux alentours de 85°c pendant 3 minutes 45.

Palais des thés Sandakphu Spring White (cliquez pour agrandir)

Palais des thés Sandakphu Spring White (cliquez pour agrandir)

En résumé:
Composition: Thé blanc (Plantation Sandakphu, Ilam, Népal)
Prix: inconnu
Température: 85°c
Temps: 3 min 45
Signe particulier: Belle finesse et feuilles sublimes
Note: 17/20

7 commentaires:

  1. La côté cristallin de la liqueur est tout à fait impressionnant. Et les feuilles sont superbes en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui rarement eu une liqueur aussi limpide

      Supprimer
  2. Et donc toi aussi tu fais dans le grand cru népalais du Palais des Thés ?

    J'ai beaucoup ri en retrouvant les fameuses 3 minutes 45 à 85°, ça en devient presque caricatural. Si ça peut convenir pour du thé noir, je me demande si ce n'est pas un peu court pour du thé blanc, qui demande toujours un temps d'infusion un peu plus long (surtout le Bai Mu Dan). Et donc je me demande si son manque de longueur en bouche et ta légère déception ne vient pas de là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé ça plutôt adapté, j'ai pu faire de nombreuses infusions en augmentant à chaque fois

      Supprimer
    2. Et je ne l'ai pas mentionné mais c'est ton article qui m'a donné envie de tester celui ci. Je l'avais programmé pour plus tard

      Supprimer
    3. C'est donc ça ! Et laisse-moi deviner : ton test de Petit Gaiwan, ça ne viendrait pas du Huang Shang Mao Feng Tribute de Thévangéliste ?

      Supprimer
    4. Ah là non par contre pas du tout ;) J'ai vu le paquet tout simplement et le nom m'a intrigué ne connaissant pas cette famille

      Supprimer

Laisser un commentaire