17 juillet 2015

Test: Quatre fruits rouges (Compagnie coloniale)

Quatrième test de la maison Compagnie coloniale avec ses Quatre fruits rouges.

Compagnie coloniale Quatre fruits rouges

Présentation:
Il s'agit d'un mélange de thés noirs d'origine indéterminée avec une aromatisation aux fruits rouges. Seule la framboise est clairement identifiée sur l'étiquette. 
Je l'ai pris dans le magasin Zôdio qui vient d'ouvrir à Gennevilliers, et qui au passage, propose aussi des thés George Cannon et English Tea Shop.

Compagnie coloniale Quatre fruits rouges

Apparence:
Dans la boite: segments de feuilles noires
Dans la tasse: ambrée claire
Odeur: framboise et fraise

Compagnie coloniale Quatre fruits rouges dans tasse offerte et peinte par une amie

Mon avis:
Il s'agit tout simplement du meilleur thé aromatisé de Compagnie coloniale que j'ai bu. Il n'est pas exceptionnel pour autant, mais bon.
Il développe un arôme très parfumé, avec des notes fruits rouges franches et pas trop chimiques, portant sur la framboise, la fraise et la cerise. Je n'arrive pas à distinguer le quatrième fruit rouge, peut être de la mûre, mais sans certitude. Le thé noir quant à lui est discret et sans marqueur spécifique. C'est probablement la même base que Dammann Frères, à savoir un mélange Chine/Ceylan.
La longueur sur l'aromatisation est bonne.
Compagnie coloniale indique laconiquement 3-5 min sur la boite. Je l'infuse à 95°c.


En résumé:
Composition: Thés noirs (inconnus), arômes fruits rouges (5,5%) et framboise (2%)
Prix: environ 8,60€/100gr (86,00€/kg)
Température: 95°c
Temps: 4-5 minutes
Signe particulier: aromatisation forte mais pas abrutissante
Note: 13/20

2 commentaires:

  1. 4 fruits rouges de Dammann Frères est aussi un thé assez sympathique aux saveurs assez réussies en terme d'aromatisation. Ma copine Teresa de Lisbonne le trouve très réussi et elle a un goût très sûr pour les saveurs fruitées. Tu l'as essayé celui-ci ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non jamais. Mais vu que j'ai aimé Paul & Virginie ...

      Supprimer

Laisser un commentaire